Ergonomie : adaptons le travail à l’homme

Ergonomie des espaces de travail

L'importance de l'ergonomie

Avoir un espace de travail ergonomique est primordial pour :

Comment améliorer l'ergonomie de son espace de travail ?

L’amélioration de l’ergonomie de l’espace de travail nécessite de repenser le poste de travail, l’éclairage, la chaise de bureau, les rangements ou encore la disposition du matériel. Afin d’établir la solution la plus adaptée, il est indispensable de prendre en compte les aspects psychologique, cognitif, physique et social des collaborateurs.

Le poste de travail : un élément primordial

Un poste de travail ergonomique est un poste qui s’adapte à son utilisateur. Il est important que le poste ait différentes options : réglable en hauteur, motorisé, des accessoires modulables… Le poste doit être optimisé en terme d’espace et facilement adaptable en fonction des tâches réalisées.
Table de travail Treston LMT modulable et électrique

Un éclairage adapté

Chaque éclairage installé doit correspondre à son besoin (contrôle, atelier de production, logistique…). Chaque collaborateur n’a pas la même sensibilité à la lumière, ni la même acuité visuelle. Il est donc est important d’avoir des luminaires qui s’adaptent à l’utilisateur avec, par exemple, un réglage de la luminosité ou des bras articulés.
Rampe d'éclairage pour poste de travail Tameto Waldmann équipé de tubes fluorescent luminosité réglable

INTERVIEW - "Dans la peau d'un ergonome"

David Ruffier-Monet – Ergonome européen –  Pep’s Ergonomie

Quels sont les éléments indispensables à retrouver dans un atelier pour qu’il soit considéré "ergonomique" ?

C’est un atelier qui est conçu par rapport au travail réel. Il doit être construit en fonction de ce que font les gens : prendre en compte les contraintes du travail, les besoins et les façons de faire de ceux qui utilisent les postes.

Quels sont les intérêts de travailler dans un atelier ergonomique ?

D’une part, cela garde les salariés en bonne santé, ce qui permet de réduire l’absentéisme et les maladies professionnelles. D’une autre part, des salariés en bonne santé sont des personnes plus performantes et plus engagées.

Pourquoi est-il important d'intégrer l’ensemble du personnel dans cette démarche ?

C’est même primordial. On pense souvent que seule la direction peut gérer ces projets mais prendre en compte le quotidien des collaborateurs dans les ateliers l’est tout autant.

Pourquoi prendre en compte les dimensions physique, sociale, cognitive et psychologique ?

C’est ce qui fait l’homme. Lorsque l’on fait un geste, on le construit de manière cognitive, psychologique et de manière sociale parce que le geste doit être intégré dans un geste collectif. Ne prendre que la dimension physique voudrait dire que tous les gens font la même chose et sont tous pareils. Or, nous sommes tous différents.

Comment faites-vous pour définir la démarche ergonomique la plus adaptée ?

Dans un premier temps, il faut se mettre d’accord sur la problématique afin d’aller, par la suite, au plus près du travail, au plus près de ce que font et vivent les gens au quotidien. Cela passe par des observations, entretiens individuels, échanges collectifs ainsi que d’une phase de présentation de ce que nous avons compris de la situation. Une fois le diagnostic validé, nous échangeons sur des pistes de solutions et nous les proposons à l’équipe. Pour finir, nous venons simuler les solutions trouvées à l’aide, par exemple, de tests sur site, de simulations 3D ou 2D.

Pour découvrir l’ensemble de nos solutions, notre showroom vous attend ! Nos équipes vous attendent à St-Egrève (38) du lundi au vendredi. Pour toute question ou renseignement supplémentaire 04 76 49 00 37